Méditation de pleine conscience

Parlons plus simplement avec Christophe André, psychiatre humaniste et généreux, de la Méditation. Celle qui rend le patient présent à son corps qui respire par des techniques simples qui desserrent l'étau de la souffrance. Il s'agit de gagner en amplitude plutôt que de se focaliser sur les ruminations constantes de notre mental.

Les anciens sages bouddhistes comparaient le mental à un petit singe agité qui ne cesse de sauter de branches en branches sans jamais trouver le repos.
En apprenant à créer un autre lien avec la douleur psychique - angoisse, dépression - ou physique avec les maladies chroniques - par exemple en néphrologie - on peut ouvrir, élargir la palette de nos ressources personnelles pour entrer en relation avec notre expérience de la douleur et prendre soin de soi. Il nous faut avancer pas à pas, respiration par respiration pour apprivoiser ce mental turbulent et le bercer dans les bras bienveillants de la prise de conscience de l'instant présent.

Ceci est un résumé de pratiques ancestrales mesurées, quantifiées à l'aune des progrès de l'exploration scientifique du cerveau et des zones à solliciter pour, comme le dit Christophe André : " permettre à notre mental de respirer, à notre intelligence de décider, à notre cœur de choisir "

<= Une Psychanalyste à l'approche globale

Créer en soi un espace de sécurité =>